Les chiffres khmers

Les chiffres sont la base des mathématiques et très utile pour le commerce. D’ailleurs lors de mes voyages au Cambodge, j’ai dû constater que pratiquement tous les commerçants connaissaient les chiffres dans quasiment toutes les langues. Quant à moi je savais compter, mais pas aussi loin dans les chiffres. En effet, au pays, on utilise plutôt des gros chiffres, cela est dû à la monnaie locale. Il faut savoir que 1 dollar vaut environ 4 000  riels et 1 € valait environ 5 000 riels. Il a donc fallu se familiariser rapidement avec tous ces gros chiffres, pour bien comprendre lors de la négociation ou pour convertir le riel en dollar ou en euro. Cette gymnastique est un peu perturbante d’autant plus que le fonctionnement est légèrement différent du système français. Par exemple, je confondais facilement 20 000 et 200 000 car le mot មុីន /mɜɜn/ ressemblait au mot « mille » en français. Alors que je savais pertinemment que cela n’avait strictement rien à voir. J’avais mis cela sur le compte du temps d’adaptation. Heureusement maintenant, çà y est, je suis devenu plus vigilant.

Le khmer possède ses propres symboles pour les chiffres. Les chiffres se basent également sur la base 10,  se sont ceux du système décimal employé par défaut : 0123456789. En khmer cela donne ០, ១, ២, ៣, ៤, ៥, ៦, ៧, ៨. Au Cambodge les deux systèmes d’écritures sont utilisés. On les retrouvent aussi sur les billets de banque.

Les chiffres khmers

ChiffreKhAPIFrCommentaires
0សូន្យsoonzéro
1មួយmuəjun
2ពីរpiideux
3បីbɛjtrois
4បួនbuənquatre
5ប្រាំpramcinq
6ប្រាំមួយpram muəjsixOn dit "cinq un".
7ប្រាំពីរ, ប្រាំពិលpram pii, pram pɨlseptOn dit "cinq deux".
8ប្រាំបីpram bɛjhuitOn dit "cinq trois".
9ប្រាំបួនpram buənneufOn dit "cinq quatre".
10ដប់dɑpdix
20ម្ភៃmɔ.pʰɛjvingt
30សាមសិបsaam.sɨptrente
40សែសិបsaɛ.sɨpquarante
50ហាសិបhaa.sɨpcinquante
60ហុកសិបhok.sɨpsoixante
70ចិតសិបcɨt.sɨpsoixante-dix
80ប៉ែតសិបpaɛt.sɨpquatre-vingt
90កៅសិបkaw.sɨpquatre-vingt-dix
100មួយរយmuəj rɔɔjcentOn dit "un cent".
200ពីររយpii rɔɔjdeux cent
1 000មួយពាន់muəj poənmilleOn dit "un mille".
2 000ពីរពាន់pii poəndeux mille
10 000មួយមឺុនmuəj mɜɜndix milleOn dit "un dix mille".
20 000ពីរមឺុនpii mɜɜnvingt milleOn dit "deux dix mille".
100 000មួយសែន, ដប់មុឺន muəj saɛn, dɑp mɜɜncent milleOn dit aussi "dix dix mille".
200 000ពីរសែន, ម្ភៃមឺុនpii saɛn, mɔ.pʰɛj mɜɜndeux cent milleOn dit "vingt dix mille".
1 000 000មួយលានmuəj liənun million
10 000 000មួយកោដិ, ដបលានdɑp liən, muəj kaotdix millionsOn peut dire aussi "un 'kaot'".
1 000 000 000មួយពាន់លាន, មួយរយកោដិmuəj poən liən, muəj rɔɔj kaotun milliardOn dit "un mille millions" mais peut aussi se dire "un cent 'kaot'"

Le chiffre 1975 se dira មួយពាន់ ប្រាំបួនរយ ចិតសិប ប្រាំ /muəj poən pram buən rɔɔj cɨt.sɨp pram/.

Grammaire:

Les chiffres s’utilisent en plaçant sa valeur après l’objet à désigner. Par exemples:

  • ខ្ញុំមានកូនបី /kʰɲom miən koon bɛj/ « jai trois enfants » se lit littéralement « moi avoir enfant trois ».
  • ខ្ញុំសុំកាហ្វេពីរកែវ /kʰɲom som ka.fee pii kaɛw/ « jai voudrais 2 tasses de café » se lit littéralement « moi vouloir café deux tasses ». Dans cette phrase, le mot « deux » se rapporte au café et non à la tasse. D’ailleurs le mot កែវ /kaɛw/ peut être omis dans cette phrase car il n’est pas nécessaire de précis le type de contenant.
  • កូនស្រីខ្ញុំអាយុដប់ប្រាំមួយមួយឆ្នាំ /koon srɛj kʰɲom ʔa.juʔ dɑp pram muəj cʰnam/ « Ma fille a 16 ans » littéralement « enfant fille moi âge seize ans ». Comme précédemment, le chiffre 16 fait référence à l’âge អាយុ /ʔa.juʔ/ « âge, vieux de » et non au mot ឆ្នាំ /cʰnam/ « an, année ». Généralement l’âge d’une personne se mesure en année, on peut ainsi dire littéralement « j’ai 16 » (comme en anglais, « i’m 16 ») et on devinera aisément que la personne a bien 16 ans. Remarquons que dans ce contexte, le mot « année » et « avoir » peuvent donc être omis, voire même le mot « âge ».

Le mot « quelques », équivalent à « plusieurs » ou « un certain nombre » en français, est exprimé par les chiffres « deux » et « trois ». Ainsi nous dirons កូនពីរបីនៅរៀនឡើយ /koon pii bɛj nəw riən laəj/ « Quelques enfants étudient encore ».

Quelques remarques:

  • La prononciation du chiffre មួយ /muəj/ « un » peut être raccourcie à l’oral. En effet, pour dire 100 « cent », au lieu de dire មួយរយ /muəj rɔɔj/, on pourra dire /mɔ rɔɔj/ ou /mə rɔɔj/ ou encore /ma rɔɔj/. D’ailleurs c’est ce qui se dit le plus fréquemment pour ce chiffre là.
  • Le chiffre 5 ប្រាំ prononcé normalement /pram/ se prononce aussi /pʰeəm/. Le son /prɑɑ/ tend à devenir /pʰɔɔ/ et le son /am/ tend à devenir /eəm/. Ce phénomène est généralement constaté dans les grandes villes.
  • Le chiffre des unités 6,7,8 et 9 se basent sur le chiffre 5. Ainsi pour dire six, on dira « cinq un », pour dire sept, on dira « cinq deux », etc… A l’oral le mot ប្រាំ /pram/ est souvent contracté. En effet, utilisé comme unité, la prononciation du mot « pram » devient /pɑ/ ou /pɑm/, ainsi 6 se dira /pɑ(m) muej/, 7 /pɑ(m) pɨl/, 8/pɑ(m) bɛj/, 9/pɑ(m) buən/. Utilisé avec un chiffre des dizaines, la prononciation du « p » est souvent omis et dans ce cas là, 5 se prononcera /ɑm/. Par exemple le chiffre 39, prononcé សាមសិបប្រាំបួន /saam sɨp pram buən/, pourra se prononcer à l’oral /saam ɑm.buən/ ou encore  47 សែសិបប្រាំពិល /saɛ sɨp pram pɨl/ sera prononcé /saɛ ɑm.pɨl/.
  • Le chiffre 7 possède deux prononciations ប្រាំពីរ /pram pii/ et ប្រាំពិល /pram pɨl/. Personnellement je n’ai toujours entendu que la deuxième façon. Concernant la première façon, je l’ai rencontré que dans des livres mais jamais à l’oral.
  • Les chiffres 11 à 19 peuvent aussi être exprimer autrement selon certaines régions, même si cette manière soit un peu désuet. Par exemple, 11 « onze » qui se dit littéralement (et normalement) ដប់មួយ /dɑp muəj/ « dix un » pour aussi être dit មួយដណ្ដប់ /muəj dɑn.dɑp/ « un et dix ». Le mot ដណ្ដប់ /dɑn.dɑp/ signifie « couvrir, envelopper » mais dans ce cas là, il signifie tout simplement 10 « dix ».
  • Le chiffre 20 possède une construction différente des autres dizaines.
  • Les chiffres des dizaines de 30 à 90 possèdent un suffixe សិប /sɨp/ « dix » qui n’est nécessaire de prononcer lors d’un comptage des dizaines. Ce suffixe peut être omis également lorsque le chiffre des dizaines est combiné avec un chiffre des unités. Par exemple, 39 se dira aussi bien សាមសិបប្រាំបួន /saam.sɨp pram buən/ que សាមប្រាំបបួន /saam pram buən/. Selon une source non vérifiée, ces chiffres des dizaines seraient d’origine chinoise. J’ai donc essayé de les traduire en chinois et cela donne : 30 三十, 40  四十, 50 五十, 60 六十 , 70 七十 ,90 八十, 90 九十. On observe que l’idéogramme « 十 » qui signifie « dix » est placé après le premier idéogramme et que sa pronconciation de « 十 » est /shi/. Le système de construction est quasiment identique mais je ne suis pas expert en chinois donc je ne fais donc qu’observer cette similitude.
  • Il existe un mot pour les chiffres des dizaines pour exprimer le mot « pile ». Par exemple pour dire le mot « 30 pile », on dira សាមគត /saam kɔt/. On l’entend généralement lors de l’énumération du numéro de téléphone ceci afin de ne pas confondre les chiffres.
  • Pour le chiffre 10 000 « dix mille », le khmer possède un  mot bien spécifique មួយមុឺន /muəj mɜɜn/. Ansi on ne dira jamais ដប់ពាន់ /dɑp poən/ « dix mille » mais plutôt មួយមុឺន /muəj mɜɜn/.
  • Pour le chiffre 100 000 « cent mille », le khmer possède un  mot bien spécifique មួយសែន /muəj saɛn/. Mais l’utilisation du ដប់មុឺន /dɑp mɜɜn/ « dix mille » est la plus courante.
  • Pour le chiffre 10 000 000 « dix millions », le khmer possède un mot bien spécifique មួយកោដិ /muəj kaot/. Mais l’utilisation du mot ដម់លាន /dɑp liən/ est la plus courante.
  • Pour le chiffre 1 000 000 000 « un milliard », il est recommandé d’utilisé មួយរយកោដិ /muəj rɔɔj kaot/ au lieu de មួយពាន់លាន /muəj poən liən/.

 

Pour marque-pages : Permaliens.