Les consonnes supplémentaires khmères

Les consonnes supplémentaires suivantes sont utilisés pour transcrire des mots occidentaux car certains sons n’existent pas nativement en khmer. En combinant certains groupes consonantiques, nous pouvons pallier à certains sons manquants du khmer.

Les consonnes supplémentaires khmères

Consonnes supplémentaireDescriptionAPIExemples
ហ្គhɑɑ + kɔɔ/gɑɑ/gaz /gaz/
ហ្គ៊hɑɑ + kɔɔ + diacritic (trɛj saap)/gɔɔ///TODO
ហ្នhɑɑ + nɔɔ/nɑɑ///TODO
ប៉bɑɑ + diacritic/pɑɑ///TODO
ហ្មhɑɑ + mɔɔ/mɑɑ///TODO
ហ្លhɑɑ + lɔɔ/lɑɑ///TODO
ហ្វhɑɑ + vɔɔ/fɑɑ/, /ʋɑɑ///TODO
ហ្វ៊hɑɑ + vɔɔ + diacritic (trɛj saap)/fɔː/, /ʋɔː///TODO
ហ្សhɑɑ + sɑɑ/ʒɑɑ/, /zɑɑ///TODO
ហ្ស៊hɑɑ + sɑɑ + diacritic (trɛj saap)/ʒɔɔ/, /zɔɔ///TODO

Cependant, malgré  toutes ces combinaisons, tous les sons ne peuvent être représentés. Par exemple le mot « flou » ne peut pas être totalement transcrite phonétiquement. En effet, le son /f/ s’écrit ហ្វ (hɑɑ + pire de vɔɔ)  et /l/ s’écrit អ្ល (pied de lɔɔ) or il n’est pas possible, graphiquement parlant, de mettre deux pieds souscrites avec une consonne.

 

Les commentaires sont fermés.